Le Mont Ventoux

Le Ventoux

    Lou Mount Ventour (en provençal) aussi appelé Géant de Provence ou encore Mont Pelé ou Mont Chauve  se situe au nord-est de notre département de Vaucluse. Il se dresse à 1912m d’altitude, c’est le plus haut sommet du massif auquel il appartient : les Monts de Vaucluse.
De là-haut, quand le ciel est dégagé la vue est magnifique, le panorama s’étend du Mont Blanc à la Méditerranée, de la frontière italienne au Massif Central et même jusqu’aux Pyrénées en passant par le Mont Aigoual et la Camargue!

montventouxmapfrsvg.pngIl est délimité géographiquement part la vallée du Toulourenc au nord, le plateau d’Albion à l’est, la plaine du Contat Venaissin et les gorges de la Nesque au sud, et le massif des Dentelles de Montmirail à l’ouest; il s’étend sur 27km d’est en ouest et environ 10 de largeur du nord au sud.

 

    D’un point de vue géologique le Géant de Provence peut se définir comme «un gros tas de calcaire» : il y a 155 Millions d’Années se trouvait au même emplacement une grosse « cuvette » qui pendant 60Ma c’est comblée de sédiments formant par accumulation du calcaire. Il y a 95Ma le Ventoux (avec sa voisine la montagne de Lure) a commencé danscombedefonfiollevueverslenord.jpgà se dresser, la formation des Pyrénées à contribuée au soulèvement du massif à partir de cette période jusqu’ à il y a 30Ma ; puis la formation des Alpes (entre 30 et 2Ma avant notre ère) finira par lui donner sa structure actuelle ; mais sa silhouette définitive est le résultat de 2Ma d’érosion : le vent, la pluie et surtout l’alternance de glaciations et de réchauffements ont abouti à un sommet dénudé et des éboulis de roches brisées par le gel… Et non il n’y a pas de neiges éternelles sur le Ventoux comme pourraient le croire certaines personnes, se sont seulement des pierriers de calcaire blanc éclairés par le soleil provençal qui donnent cette illusion !

 Sa position géographique, au carrefour du monde alpin et du monde observatoireenhiver.jpgméditerranéen, et son relief contrasté, génèrent une étonnante mosaïque de microclimats. Selon l’exposition et l’altitude, on y trouve en effet, les différents climats d’Europe rencontrés depuis la Méditerranée jusqu’à la Laponie. La température moyennesommetbrouillard.jpg annuelle au sommet est de 2,4°C (elle a augmenté de 1°C depuis les années 80, réchauffement climatique?!!!) et le vent y souffle très très… très fort, d’ailleurs il détient le record français de vitesse de vent avec 317km/h pour le Mistral et 320km/h pour le vent du sud (vitesses enregistrées toutes deux en 1967)!

chamoisventouxfemelleetsonpetit.jpgLa diversité se retrouve au niveau de la faune et surtout de la flore. Concernant les grands mammifères on peut observer entre autre des chamois, mouflons, cerfs, chevreuils, sangliers, et pourquoi pas dans un futur proche le loup sachant qu’il y a déjà fait des incursions. Les animaux  de la plaine ont également leur place : renards, écureuils, blaireaux etc… Le Géant abrite aussi une très grande diversité d’espèces d’oiseaux, environ 120 différentes, dont l’aigle royal, différents pics, le bec-croisé des sapins….

mouflonsventoux.jpg

Les mouflons du Ventoux

     Les deux versants, du fait de leur exposition et de leur relief,  l’un très abrupt au nord (ubac) l’autre en pente douce au sud (adret), abritent chacun une végétation qui leur est propre  : ventouxcotpile.jpgmédioeuropéenne pour le premier et méditerranéenne sur le second, avec également un étagement par tranche d’altitude allant de la garrigue à la base (avec le thym, le chêne vert, l’olivier…) aux spécimens des régions arctiques du sommet  (pavot velu du Groenland…) sans oublier les centaines d’espèces occupant les niches écologiques intermédiaires.

    Et l’Homme dans tout ça? De tout temps chasseurs et bergers ont parcourus les pentes du Ventoux mais la première ascension qui a laissée des traces écrites est celle de François Pétrarque en 1336. Cependant de nombreux hommes ont atteint le sommet auparavant, des restes de «trompettes» en céramique de la période antique découverts au sommet lors de la construction de l’observatoire l’attestent. Plus récemment, un célèbre vauclusien (d’adoption) Jean-Henri Fabre qui était entomologiste, botaniste, professeur, poète… a longuement parcouru le Ventoux pour ses recherches scientifiques à la fin du XIXeme siècle.

lemontpel.jpg

A la même époque, ses versants étaient presque «nus», effectivement les charbonniers et les bûcherons à partir du milieu du moyen âge (an mille) jusqu’au XIXeme siècle ont quasiment déboisé le Ventoux dans son intégralité!

    De nos jours après de nombreuses campagnes de reboisement il a retrouvé «son manteau vert», et moult sentiers, comme les GR 4 et 5 pour les plus connus le sillonnent, ils accueillent une foule de randonneurs, VTTistes, chasseurs etc…

    Le Tour de France a fait sa renommée auprès de milliers de cyclistes amateurs Ventoux à vélode toutes nationalités. Tous ces gens à bicyclette partent durant les beau jours à l’assaut des trois routes au fort pourcentage menant au sommet, avec un départ soit de Malaucène, soit Sault ou encore Bedoin, la plus fameuse.

    Ces routes avant de conduire à l’observatoire passent par les deux stations de ski les plus occidentales des Alpes françaises! Le Chalet Reynard sur l’adret et le Mont Serein sur l’ubac.

     Lou Mount Ventour (e lou Mountagno de Luro) matérialise physiquement la frontière entre les deux occitans: le nord-occitan (vivaro-alpin, auvergnat et limousin) et le sud-occitan dont fait parti le provençal occitan vauclusien!!(mais aussi languedocien et gascon); la différence se situe dans la prononciation des sons qu / ch et gu / j comme par exemple cargar au sud et charjar au nord (qui signifie charger en français). Quand à l’origine de son nom, même les toponymistes (spécialistes de l’origine des noms de lieux ) n’ont pas tous la même explication: elle pourrait remonter au gaulois avec Ven-topp qui aurais signifié cime enneigée; autre explication, dès le IIième siècle on retrouve l’appellation Vintur d’origine latine ou encore Venturi avec la racine pré-latine Vin- qui désigne une hauteur ou un lieu élevé, et le suffixe -tur qui indique une distance. Le Ventoux serait donc « La montagne qui se voit de loin »

    Le Mont Ventoux montagne atypique et magnifique n’attend maintenant plus que vous, je vous conseille d’y aller au moins une fois, à pied en vélo en raquettes… comme vous le sentez, nombreux sont les itinéraires de balades sur le Géant de Provence. Vous ne serez pas déçu et l’envie d’y retourner ne tardera pas à se faire sentir !…

ventouxleversoleil.jpg

 

    Pour ceux qui ont eu le courage d’arriver jusque là, vous pouvez maintenant vous régaler les yeux en allant sur le site d’un photographe passionné du Ventoux: Ventoux-photos.com 

Laisser un commentaire




unaape collège le chesnay |
Gérance des Résidences Hugo... |
Bed & Breakfast, accuei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | K² Association de Bienfaiteurs
| blog2i
| Pour la Commanderie d'Arveyres